• LinkedIn
  • Subcribe to Our RSS Feed

Industries : Le tricycle-ambulance médicalisée made in Mali

Fév 11, 2017   //   by admin   //   Actualités  //  No Comments

Ce moyen de transport médicalisé est bien adapté tant en milieu rural qu’en milieu urbain et contribuera à sauver des vies humaines, notamment celles des femmes enceintes et des enfants en besoin d’évacuation vers les centres de santé. Il est moins coûteux et équipé en matériels de réanimation.

Face aux difficultés d’accès à l’évacuation vers les centres de santé surtout en milieu rural souvent avec des pertes en vies humaines et surtout le coût élevé des ambulances 4×4, le Groupe Togola et ses partenaires ont conçu un outil d’évacuation à la portée du plus grand nombre de citoyens : le tricycle-ambulance médicalisée.

De fabrication germano-hollandaise (marque Rescue Power 4), l’engin comporte les mêmes commodités dans une ambulance classique. Il est à la base un tricycle dont le moteur a une capacité de 150 cm3 à 250 cm3, doté d’une puissance de 9, 5 KW à 15 KW, une capacité de réservoir de douze litres. Il peut prendre jusqu’à 600 kg de charge.

“Il comprend une civière d’ambulance automatique, quatre crochets plafond, un banc pour le personnel médical, un kit médical supplémentaire pour la réanimation (bouteille d’oxygène, abaisse-langue, hélicoïdal ouvert-bouche, aspirateur manuel d’urgence) pour adulte, enfant et nourrisson”, a expliqué Florent Bally, porte-parole du PDG du Groupe, à la présentation de l’engin à la presse hier.

Il a ajouté que le tricycle est doté d’amortisseurs solides renforcés et adaptés aux réalités africaines et asiatiques et assuré qu’il est certifié par le Système des Nations unies.

Distributeur agréé en Afrique de l’Ouest, le Groupe Togola-SA a informé la presse de l’ouverture très prochaine à Bamako d’une usine d’assemblage de tricycles-ambulances médicalisées. Cette unité, précisera-t-il, emploiera près d’une centaine de personnes dans sa première année.

Le prix unitaire varie en fonction de l’équipement de l’engin, c’est-à-dire de 3,5 à 4,5 millions de F CFA.

M. Diallo
Source: L’Indicateur du Renouveau

Leave a comment

EnglishFrançaisEspañol
error: Content is protected !!